• citybg
  • citybg

OFFRE SPÉCIALE: Formule Mer et Culture

5 jours – 4 nuits en chambre double en BB – voiture inclue

Offre valide du 07/05 au 24/05

(supplément pour le dîner 18,00€ par pers.)
Chambre standard – Prix 225,00 € par personne
Chambre VUE MER ou SUPERIOR - 240,00€ par personne
Réductions enfants: 0/12 ans 50%

La formule inclut:
voiture de l’aéroport d’Alghero – nuit et petit-déjeuner - vélo – panier repas

Programme 1er JOUR

Stintino : Arrivée à l’hôtel et drink de bienvenue à 12h00

Dans l’après-midi, nous vous conseillons une promenade à pieds ou à vélo que l’hôtel met à disposition gratuitement, le long de la route qui borde la côte et qui de Stintino se dirige vers Capo Falcone en face de l’Île de l’Asinara, où s’ouvre le suggestif panorama de la Rade de Fornelli Entre l’Asinara et le promontoire voilà apparaître 2 îles: l’Île Piana et un îlot sur lequel s’érige la tour sarrasine de la Pelosa, qui donne sur la plage du même nom, fleuron de cette zone pour ses couleurs magnifiques. La plage de la Pelosa a été récemment classée entre les 10 plus belles plages du monde cliquées sur la Toile, grâce à la fonction recherche du portail www.trivago.it. Sur le promontoire de Cap Falcone (du Faucon) parcourable à pieds, s’élève une autre tour, la Tour du Faucon, d’où l’on peut admirer de sa terrasse le suggestif panorama de la côte occidentale jusqu’à Cap Caccia.
Retour à l’hôtel et apéritif offert par la direction - nuitée.

2ème JOUR

Riche petit-déjeuner à buffet + panier repas – EXCURSION GUIDÉE POUR TOUTE LA JOURNÉE (Parc National de l’Asinara avec le petit train touristique*)

Départ à 10h00 de Stintino avec le bateau Gabbiano et retour à 16h30.
Pendant le long parcours de Fornelli à Cala D’Oliva, l’extrémité septentrionale, on plonge dans la nature la plus intacte, où l’on pourra rencontrer le célèbre ânon blanc, des sangliers, des chevaux, des chèvres sauvages et des « mouflons » . Différentes haltes sont prévues pour admirer les sites les plus intéressants du point de vue historico-naturaliste : le centre de récupération des tortues de mer, la super prison de Fornelli, le belvédère de Cala Sant’Andrea, le Centre Ornithologique de Tumbarino, Punta Sa Nave où pousse la « centaura horrida », une espèce endémique de l’Île de l’Asinara et de la Sardaigne, l’Ossuaire austro-hongrois, le détour de Cala Reale, le musée de la mer.
* L’excursion au Parc National de l’Asinara dépend de la disponibilité et prévoit un supplément de 45,00€ par personne, et dépend également de conditions météos favorables.
Une alternative valable est représentée par la visite de la ville de BOSA que l’on rejoint en parcourant la route côtière provenant d’Alghero qui offre un splendide décor de mer et d’âpres montagnes à pic sur la mer. Dominée par le Château des Malaspina, construit à partir de 1112 et dont il ne reste que l’enceinte, l’Eglise de Nostra Signora di Regnos Altos et les tours de défense de la bourgade, Bosa s’étend, avec ses maisons aux couleurs pastel, sur la rive droite du fleuve Temo, le seul navigable en Sardaigne, alors que sur la rive gauche s’élève l’ancienne cathédrale de San Pietro, un des plus intéressants témoignages romans sardes. Les origines de la ville remontent aux Phéniciens et son charme est indéniable, avec les constructions du XIXe siècle des tanneries de Sas Conzas qui se reflètent dans les eaux calmes du fleuve et l’ancien quartier de Sas Costa avec ses ruelles et ses escaliers. Très suggestive et intéressante l’excursion sur le Petit Train vert qui va de Bosa à Macomer, en longeant la plage de Pedras Nieddas (Pierres Noires).

3ème JOUR

Riche petit-déjeuner à buffet + panier repas – EXCURSION LIBRE (La Nurra Lampianu - l’Argentiera – Lac de Baratz – Arche de Noé – Grottes de Neptune)

Nous vous conseillons des excursions à pieds dans la bande côtière de la Nurra di Sassari, entre Cap Falcone et le Lac de Baratz, tous deux des sites d’intérêt communautaire et contigus à deux parcs importants, le Parc Régional de Porto Conte au sud et le Parc National de l’Asinara au nord. Le territoire présente, en effet, des formations rocheuses de différent type, entre lesquelles s’insinue une végétation spontanée riche et articulée. De nombreux points panoramiques laissent voir la mer dont on pourra jouir dans les splendides criques et les plages qui ponctuent la côte rocheuse. Tout près, le village de l’Argentiera, un village minier appartenant au Parc Géominier de la Sardaigne. L’aire, caractérisée par les sauvages arêtes à pic sur la mer et les doux profils des reliefs de l’intérieur, offre au visiteur une grande variété de paysages. En continuant le long de la splendide côte vers Alghero, on rencontre le Lac de Baratz, avec la grande anse du Parc Régional de Porto Conte, d’où l’on rejoint le sommet du monumental Cap Caccia ; d’ici en descendant les 656 marches de la suggestive « Escala del Cabiro », on arrive aux GROTTES DE NEPTUNE (tel. 079979054- 079946540 ) accessibles aussi par la mer, offrant à l’intérieur un panorama de salles et de piscines. Sur le versant oriental de Cap Caccia s’ouvrent en surplomb sur la mer la Grotta dei Ricami et la Grotta Verde, qu’on rejoint seulement par la mer. Derrière la colonie pénale de Tramariglio, se trouve l’aire protégée dénommée Arche de Noé où différents spécimens d’animaux ont été introduits : petits chevaux de la Giara, daims et ânes. Sur les parois de calcaire, des faucons pèlerins et une petite colonie de griffons nidifient. Sur la route entre Porto Conte et Fertilia se trouve le Nuraghe de Palmavera (pour visiter contacter: Cooperativa Silt 079953200). La côte d’Alghero est aussi célèbre en tant que Riviera du Corail. Les eaux de sa rade sont un des points où les pêcheurs de corail pêchent le précieux et célèbre corail rouge.
Retour à l’hôtel et apéritif offert par la direction - nuitée.

4ème JOUR

Riche petit-déjeuner à buffet + panier repas – EXCURSION LIBRE (Porto Torres – Castelsardo)

Itinéraire vers Porto Torres, la romaine Turris Libisonis, aujourd’hui important port commercial et touristique. L’aire archéologique, appelée le Palais du Roi Barbare, et l’Antiquarium qui s’élève dans les alentours, mais surtout la Basilique romane de San Gavino, méritent une visite. Cette cathédrale, située sur une hauteur à l’intérieur de l’agglomération est l’un des monuments de formes pisanes les plus importants et les plus anciens de l’Île. On continue vers Castelsardo, qui conserve un des centres historiques les plus intéressants de la Sardaigne. Du haut de ses bastions et des vestiges du château médiéval, le regard embrasse tout le golfe de l’ l'Asinara et les côtes de la Gallura, et s’étend, dans les journées plus limpides et claires, jusqu’aux reliefs montagneux de la Corse. Sur le rocher, la Cathédrale de Sant’Antonio Abate, avec son clocher en trachéite dont la coupole est revêtue de faïences aux couleurs brillantes. Juste sous le château se trouve l’ancienne église de Santa Maria, remaniée presque entièrement au XVIe siècle. La principale attraction de l’église est un crucifix en bois du XIIIe siècle, connu comme « Lu Cristu Nieddu » (Le Christ Noir). La forteresse abrite le Musée du tressage Méditerranéen.
Retour à l’hôtel et apéritif offert par la directionnuitée.

5ème JOUR

Riche petit-déjeuner à buffet – check out de l’hôtel. Restitution de la voiture à l’aéroport d’Alghero

Conformément aux horaires de votre vol, il est obligatoire de visiter la ville d’Alghero, qui a été conquise par les Aragonais : ceux-ci ont laissé à la ville des caractères architecturaux, culturels et linguistiques typiquement catalans qui la rendent extrêmement fascinante. En se promenant dans ses ruelles caractéristiques, on peut admirer les typiques formes gothiques des hôtels particuliers, et les tours et les bastions du XVIe siècle, érigés pour fortifier les ouvrages portuaires, qui donnent sur le bord de mer. En outre, à ne pas manquer la visite de l’Église et du Cloître de San Francesco, la Cathédrale de Santa Maria, l’Église de San Michele avec sa coupole revêtue de faïences polychromes, l’Église de la Miséricorde. Alors que pas loin de l’aéroport se trouvent les Domaines de Sella&Mosca (tel. 079997700), une exploitation vinicole fondée en 1899, qui abrite le musée historique et qui représente une étape de la visite guidée aux caves et à l’exploitation. Le musée comprend une section archéologique, avec des panneaux qui illustrent l’histoire de la proche nécropole de Anghelu Ruju (3500-1800 av. J.C. env.). Les parois de certaines « domus de janas » sont décorées de fausses portes, coupelles et cornes de taureau, pour représenter le Dieu du Taureau qui protégeait le sommeil des morts.